Foire aux questions

Nos légumes et fruits

Que veut dire "semences paysannes" ?


On les appelle aussi "graines anciennes" ou "graines naturelles". Elles font partie du patrimoine qui nous a été transmis de génération en génération par nos ancêtres et par la nature ; elles sont malheureusement en voie de disparition car nous ne les cultivons que peu ou plus. Mais quelles sont leurs caractétistiques ? Elle sont: - Libres. Elles n'appartiennent à personne en particulier, elles n'ont pas de C.O.V. (Certificat d'obtention végétale). - Reproductibles et stabilisées. Si vous replantez une graine dans votre jardin, elle va germer et potentiellement produire la même plante. - Toutes de taille différente, forme et couleur. Vous n'aurez donc que des produits standardisés. - Sélectionnées. L'Homme est un jardinier. Les hommes et les femmes les ont sélectionnées au fil du temps. Ainsi, les plus jolies et les plus savoreuses ont été multipliées et transmises à travers les générations, sans dévoyer leur patrimoine génétique en laboratoire. Elle ne sont donc pas génétiquement modifiées. Elles n'ont subies aucune manipulation non-natutelle en laboratoire, comme les Hybrides F1 ou les OGM qui, nous le savons, ont un impact "douteux" sur notre santé.




Que signifie "sol vivant" ?


La terre n'est pas de la matière inerte ou morte. Les 15 premiers centimètres du sol abritent environ 90% de la vie souterraine; préserver cet écosystème est essentiel pour conserver et optimiser les nutriments de nos cultures. Un sol est vivant lors que la symbiose entre la terre et les micro, méso et macro faunes est protégée. En bref, pour s'assurer que vitamines et minéraux soient bien dans nos légumes, nous avons besoin de nos amis les bactéries, les champignons et les vers de terre... ils travaillent et labourent la terre depuis des siècles pour nous tous. "Ils travaillent en-dessous pour nous qui sommes au-dessus"...




Comment régénérer un sol pour qu'il soit "vivant" ?


Il existe plusieurs méthodes. Voici cependant des conseils de bon sens (parfois oublié?), simple et réalisable par toutes et tous: - Ne pas labourer en profondeur la terre. En effet, en la retounant, nous l'exposons aux rayons du soleil et au vent qui peuvent la rendre plus facilement "stérile" - L'enrichir avec du compost - Pailler le sol (paillage) ou travailler en sol couvert c'est-à-dire laisser pousser l'herbe et les végétaux - Ne pas utiliser des intrants de synthèse (ie. pesticides, herbicides, produits chimiques) - Protéger les animaux qui y habitent. ... Observez, soyez patients, la nature vous surprendra.




Qu'est-ce que c'est la "permaculture" ?


La permaculture est une méthode de culture. C'est une approche systémique et globale qui vise à créer des écosystèmes autonomes, durables et résilients. Il s'agit d'observer la nature, de l'accompagner et de s'appuyer sur ses principes fondamentaux et son évolution (biomimétisme ou écomimétisme), pour générer de l'abondance et de la diversité.

La permaculture est la méthode que nous avons définie dans le cahier des charges Umile avec nos agriculteurs partenaires, avec un but très clair: favoriser la biodiversité.

Cette méthode proscrit l’utilisation d’intrants chimiques ainsi que le labour - et notament le labour profond - rarement utilisé car portant atteinte aux organismes vivants présents dans le sol. La permaculture vise donc à préserver ou recréer un écosystème naturel ; c’est pour cette raison que différentes espèces végétales sont cultivées sur la même parcelle, côte-à-côte. Certains végétaux forment des associations bénéfiques les uns pour les autres, mais aussi pour le sol. C’est le cas de l’association maïs, haricot et courge, aussi connue sous le nom "les trois soeurs". Le maïs sert de support à la croissance du haricot, qui à son tour va fixer l’azote contenu dans l’air afin de le remettre dans le sol et enfin la courge qui, grâce à ses grandes feuilles, permet de garder un sol frais, propice au développement végétal. Le choix de ce système de culture largement utilisé et souvent depuis des temps anciens dans certaines régions du monde, est en parfait accord avec les valeurs d'Umile; il permet de favoriser la biodiversité, la vie et la pérennité, sans épuiser les ressources naturelles.




Où sont situés vos agriculteurs ?


Nos agriculteurs sont situés au plus près des sites de préparation et de distribution à chaque fois que nous le pouvons, cela est une de nos priorités. Nous promouvons ainsi les circuits courts et nous favorisons le travail des légumes locaux. Par exemple: - Le Jura, l'Ain et la Bresse pour servir Genève, le Pays de Gex, Annecy et les territoires dans une limite d'environ 90 minutes de route - ou 120 kilomètres - soit la zone dans laquelles les semences locales s'acclimatent. - Le Nord pour servir Lille, Arras, Paris et les territoires dans la limite d'environ 90 minutes de transport. Bien évidemment, l'huile d'olive ne se produit pas dans le nord ainsi nous nous approvisionnons le plus près possible mais faire sans faire aucun compromis sur la qualité, en travaillant avec nos agriculteurs pour nous assurer que notre cahier des charges soit toujours respecté.




Utilisez-vous des intrants de synthèse ?


Surtout pas ! Nous avons opté pour un approche "plus que bio". Nous travaillons en permaculture et polyculture, une gestion autonome de la nature. Ainsi, aucun intrant chimique n'est utilisé pendant les périodes de culture ni après la récolte. Les végétaux se développent selon le cycle naturel des saisons, souvent en présence d'animaux et en symbiose avec d'autres végétaux.




Produisez-vous vos légumes ?


Nous ne sommes pas agriculteurs mais nous avons développé une relation de partenariat de longue durée avec des paysans qui ont la même vision qu'Umile - et vice-versa. Nous sommes et nous faisons partie d'un écosysteme collaboratif. Chez Umile, nous sélectionnons des variétés végétales disparues - inexistantes dans les circuits commerciaux - présentes dans des conservatoires. Nous travaillons avec les paysans et les agriculteurs pour leur (re)donner vie, les ré-aclimater et "réactiver les sols". Après plusieurs mois, nous achetons ensuite les légumes pour les transformer, en les payant au juste prix demandé par les agriculteurs et nous engagons les agriculteurs dans la vente de nos produits s'ils le souhaitent pour qu'ils puissent bénéficier d'une marge suite à la distribution des produits réalisés.




Quelle est la différence entre une semence paysanne, un Hybride F1 et un OGM ?


Les semences paysannes sont : - Libres. Elles n'appartiennent à personne en particulier. Elles n'ont pas de C.O.V. (Certificat d'obtention végétale). - Reproductibles. Elles ne sont pas stériles. Si vous replantez une graine dans votre jardin, elle va germer et potentiellement produire. Cela ne créée pas de dépendance de l'agriculteur envers les semenciers. - Sélectionnées naturellement. Les agriculteurs les ont sélectionnées de génération en génération. Ils ont choisi les plus jolies et les plus savoreuses. Elles ont été multipliés et transmises à travers les générations, sans dévoyer leur patrimoine génétique en laboratoire. - Hétérogènes. Il existe un grande diversité au sein des mêmes espèces, en terme de forme, de couleurs et de taille. Elles ne sont pas standardisées. - Résilientes. Grâce à leur grande diversité, elles sont capables de s'adapter à leur environnement et au changement climatiques car elles ont une "mémoire" du passé. Les hybrides F1 sont : - Protégés par un C.O.V. (Certificat d'obtention végétale), soit l'équivalent d'une innovation brevetée. - Non reproductibles. Ils ne sont pas stériles mais ils ne donneront pas une descendance viable et commercialisable. Ce sont des variétés non stabilisées dans le temps. - Sélectionnés en laboratoire, issus d'un processus d'hybridation accéléré hors-sol, entre deux variétés végétales d'intérêt. - Homogènes. Les végétaux de la même variété issus de graines hybrides seront tous identiques. - Non résilient, dû à leur homogénéité et leur non-stabilisation. Les OGM sont : - Protégés par un brevet - Non reproductibles. L'agriculteur ne peut pas les replanter car breveté et, s'il le fait, il peut avoir des surprises lors de la récolte. - Développés en laboratoire à partir d'un génome de plante et de gênes d'intérêt d'une autre plante. - Homogènes. - Non résilents.





Nos produits

Pourquoi nous ne pouvons pas commander de pots individuels ?


Nous mettons un point d'honneur à respecter l'environnement. L'impact écologique des transports de pot unitaire et le coût serait trop important mais avec le développement d'autres produits, cela sera possible bientôt, nous y travaillons...




Où puis-je acheter des pots à l'unité ?


Pour l'instant vous pouvez acheter des pots individuels chez : - Aux marchés de Gex, Divonne, Cessy... - La ruche à la maison - Le chant des saisons à Poligny - Sartoriz Ornex, Ferney... - Biocoop Segny - Le Nid en Suisse - Nous devoloppons beaucoup de marchés. Nous préparons un calendrier pour vous tenir au courant. Nous développons tous les jours notre réseau de distribution pour que vous puissiez goûter nos crèmes de légumes et autres produits dans la quantité désirée.




Puis-je commander des pots personnalisés ?


Oui, vous pouvez nous contacter via umile@umile.fr Nous nous efforcerons de répondre à toutes vos demandes en fonction de nos stocks disponibles.




Quelles sont les variétés que vous vendez ?


Chaque mois vous pouvez goûter des variétés différentes de saison, déclinées dans nos gammes de produits (crèmes de légumes, légumes lactofermentés, houmous, purée de fruits, et d'autres à venir...). En 2021, nous avons donner ou redonner vie en les transformant à quatre ving trois variétés anciennes.




Que contiennent vos produits ?


Nos produits contiennent que des ingrédients issus exclusivement du monde végétal. Ils ne contiennent aucun additif, aucun concolorant, aucun édulcorant, ils sont 100% naturels !




Vendez-vous uniquement des crèmes de légumes ?


En 2020 oui... Mais depuis janvier 2021 nous avons lancé de nouvelles gammes de produits issus de variétés anciennes: . une gamme de légumes lactofermentés . une huile d'olive extra vierge . une gamme d'houmous . une gamme de purée de fuits . une gamme de riz . une gamme de pâtes. Et nous travaillons sur le développement de nouvelles gammes de produits... Notre objectif : votre santé, la santé de notre planète, et de bons produits ! Pour notre génération et toutes celles à venir .




Avez-vous la certification biologique ?


Oui mais pas forcement sur toutes les produits car nous sommes BIEN PLUS que bio ! En bio les Hybrides F1 sont admis. Nous ne les admettons pas. Il faut savoir que certains des nos agriculteurs ont le label Nature et Progres qui est plus exigent que le label AB mais avec cette certification le produit fini ne peut pas etre certifié bio. Pour cela, certaines varietés auront le label AB, d'autre non. De plus, le bio admet des additifs dans les produits pour leurs conservation et pour relever le goût. Nous n'utilisons AUCUN additif !




Avez-vous la certification pour les bébés ?


Nous n'avons encore pas demandé la certification bébé. Cependant, tous nos produits ne contiennent aucun conservateur, aucun colorant, aucun édulcorant, aucun arôme artificiel, aucun pesticide, aucun nitrate. Sauf exception signalée (excédent de production), nos produits ne sont pas stérilisés pour préserver tous les nutriments. De plus, ils sont concentrés (dûs à la cuisson sous vide) pour maximiser la quantité de produit naturel dans chaque pot.




Vos produits sont-ils végétarien/végan ?


Oui ! Nos produits contiennent uniquement des légumes, des épices (parfois), de l'huile végétale, du sel (un peu) et de l'eau. Aucun produit issu d'origine animale.




Quelle est la date limite de consommation (DLC) de vos produits ?


Vous trouverez la date limite de consommation de chaque produit sur la capsule de celui-ci. Celles-ci varient en fonction des caractéristiques des variétés végétales. Par exemple, la DLC moyenne des crèmes de légumes est d'environ 40 jours et celle des lactofermentations elle environ de 70 jours.




Que veut dire lactofermentation ou fermentation lactique ?


La lactofermentation est un processus métabolique anaérobie qui se fait en présence de bactéries lactiques. Celles-ci, en l’absence d’oxygène, consomment les glucides naturellement présents dans les aliments et les transforme en acide lactique ou en un mélange d’acide lactique, acétique, d’éthanol et de CO2.

Il s’agit d’une technique naturelle ancestrale qui permet de conserver les aliments, la production de ces molécules en est la raison. Elles vont permettre d’acidifier le milieu, à un pH de 3,7 à 4, créant un environnement défavorable à la croissance des microorganismes contaminants ou pathogènes.




Pourquoi faire de la lactofermentation ?


Les produits lactofermentés sont des produits vivants aussi appelé superaliments. En effet, le principal objectif de la lactofermentation est la conservation longue durée de denrées alimentaires. Cette technique présente également d’autres avantages.

Premièrement la lactofermentation permet de conserver intégralement les propriétés nutritionnelles des aliments. Contrairement aux méthodes de conservation majoritairement utilisées - comme la pasteurisation et la stérilisation - la lactofermentation n'impacte pas, au contraire, les vitamines et les minéraux des aliments.

La lactofermentation va au-delà de la conservation des propriétés, elle améliore et augmente certaines teneurs en vitamines, en minéraux et en protéines. En effet, plusieurs études montrent que non seulement la lactofermentation permet de conserver entièrement la vitamine C présente chez les végétaux, mais la quantité de vitamines K et B augmenterait également chez un légume lactofermenté en comparaison à un légume frais, et cela grâce à l’action des bactéries lactiques.

Les bactéries lactiques agissent aussi sur les facteurs antinutritionnels comme l’acide phytique et les polyphénols. Ces composés sont appelés facteurs antinutritionnels, car ils interfèrent avec la biodisponibilité des nutriments en formant des complexes non dissociables in-vivo. Selon plusieurs études, les bactéries lactiques permettent de diminuer de manière significative la quantité d’acide phytique; la fermentation lactique est ainsi un procédé qui permet d’augmenter la biodisponibilité des différents nutriments.

Ces facteurs procurent également une action inhibitrice sur les enzymes notamment les protéases, toujours en formant des complexes avec celles-ci. Cette réduction en facteurs antinutritionnels va augmenter la solubilité des protéines, activant ainsi la digestion partielle des protéines, afin de donner une importante quantité d’acides-aminés libres. Ainsi, la digestibilité des protéines est augmentée.

Enfin les légumes lactofermentés représente une source importante de ce qu’on appelle les probiotiques. Il s’agit de microorganismes qui, une fois ingérés, sont bénéfiques pour le microbiote intestinal. Certaines bactéries lactiques sont considérées comme des probiotiques et les aliments lactofermentés peuvent contenir jusqu’à 500 souches différentes. Cela constitue un vivier unique pour la flore intestinale. En effet, les probiotiques renforcent les défenses naturelles, ils équilibrent la réaction immunitaire et régulent le transit. Les probiotiques se nourrissent et se développent avec ce qu’on appelle les prébiotiques. Ce sont des molécules, notamment les fibres, naturellement présentent dans les fruits, les céréales, les légumes et les légumineuses, qui vont garder actives les bactéries intestinales.




Pourquoi votre sel ne contient pas de microplastique ?


Les nutritionnistes le répètent souvent, manger trop salé est mauvais pour la santé, notamment pour le cœur et les artères. Une autre raison nous amène à comprendre l'origine du sel que nous ingérons: il s’avère largement pollué de microplastiques. Ingérés par le zooplancton et les larves de poissons, les microplastiques sont aujourd’hui présents dans l’intégralité de la chaine trophique. En 2017, une équipe de chercheurs malaisiens de l’université Putra Malaysia a analysé précisément la composition des différents sels vendus dans le commerce à travers le monde. Ils ont précisément analysé 17 marques issues de 8 pays. Les résultats, publiés dans la revue Scientific Reports a été sans appel: toutes contenaient du plastique - sauf une. Chez Umile, nous utilisons du sel originaire de Salies du Bearn, un sel de source d'une grande pureté, protégé en profondeur dans des eaux dix fois plus salées que l’eau de mer, et est obtenu par simple évaporation de ces eaux souterraines selon une méthode ancienne : la poêle à sel. Continuant sans cesse nos recherches, peut-être Umile utilisera un sel plus proche encore de la zone de production des produits... à suivre....





Livraison

Quelles sont vos conditions de vente et de livraison ?


Conditions générales de ventes

Les présentes Conditions Générales de Vente régissent la vente des produits de la société Umile SAS, immatriculée au Registre du commerce et des sociétés sous le numéro RCS 887 806 040 R.C.S. Bourg-en-Bresse, dont le siège social est 172 chemin des Près Tiers 01220 Divonne les Bains, France.

Le client reconnaît avoir pris connaissance des Conditions Générales de Vente ci-dessous. La validation de la commande vaudra pleine et entière acceptation des présentes Conditions Générales de Vente. Le fait de commander des produits du site https://www.umile.fr/ vaut acceptation totale des articles cités sur les conditions de vente et de livraison, ainsi que la réglementation de la vente à distance, telle qu’elle résulte du Code de la consommation.

Aucune condition particulière ne peut prévaloir sur les présentes Conditions sauf si accord préalable.

Les Conditions Générales de Vente peuvent faire l'objet de modifications, les conditions applicables sont celles en vigueur à la date de la réalisation de la commande.

Commande

Le client est entièrement responsable des informations saisies lors de son identification ou de la validation de son bon de commande. A défaut d’être complètement renseigné, si le service de livraison n’était pas en mesure d’identifier le lieu de livraison, notre responsabilité ne saurait être engagée dans le cas où nous serions dans l’impossibilité de délivrer ou d’exécuter la commande en raison d’erreurs ou imprécisions à ces informations.

La confirmation de la commande entraîne acceptation des présentes conditions de vente, la confirmation d’en avoir parfaite connaissance. L’accusé de réception de commande confirme en tout point les informations saisies par l’acquéreur sans aucune modification. L’ensemble des données fournies et la confirmation enregistrée vaudront preuve de la transaction. La confirmation équivaut à l’acceptation des opérations effectuées. Umile SAS communiquera par courrier électronique confirmation de la commande enregistrée. Les informations sur support électronique, elles auront la même valeur que si elles avaient été données et conservées par écrit. Les commandes passées sur le site sont destinées à un usage personnel. Il est interdit de revendre les produits à un tiers sans accord au préalable.

Rétractation

En application de l'article L 121-20-2 du Code de la Consommation, le droit de rétractation visé par l'article L 121-20 du Code de la Consommation ne pourra être exercé en raison de la nature des produits vendus ; ceux–ci étant susceptibles de se périmer rapidement. Un retour des produits engendrerait du gaspillage alimentaire.

Livraison

Les livraisons sont faites à l’adresse indiquée sur le bon de commande et/ou la facture (sauf si l’adresse de facturation est différent de l’adresse de livraison). Les risques sont à la charge de l’acquéreur si une erreur d’adresse a été commise par le client. De plus, les risques sont à la charge de l’acquéreur à compter du moment où les produits ont quitté les locaux de la société Umile SAS. Un droit de réserve est applicable lors de la réception du colis si celui-ci est endommagé, L’acquéreur doit alors le signaler au transporteur. Umile SAS s’engage à respecter la chaîne du froid sous réserve d’une bonne gestion du transport de son partenaire logistique ChronoFresh.

Règlement des litiges

Les présentes conditions de vente en ligne sont soumises à la loi française. En cas de litige, compétence est attribuée aux tribunaux compétents.




Quelles sont les conditions de retour ?


Nous n’acceptons pas les retours produit. Étant donné que nos produits sont périssables, les retours engendreraient du gaspillage alimentaire.

Rassurez-vous, nous sommes toujours à votre écoute pour trouver une solution en cas de problème rencontré.




Pourquoi utilisez-vous la chaîne du froid en livraison ?


Certains des nos produits sont commercialisés dans le circuit du froid, devant rester soumis à une température comprise entre 0°C et 4°C, afin de pouvoir les conserver correctement (cf. FAQ Préparation et Conservation). Les conditions de livraison sont donc soumises aux mêmes règles et doivent donc respecter le circuit du froid.




Pourquoi les frais de la livraison sont-ils élevés sur certains produits?


Nous privilégions la vente de nos produits sur les marchés de proximité et dans les commerces à proximité de nos lieux de production.

En France et pour pouvoir donner accès à nos produits un peu plus largement, ChronoFresh est le seul logisticien qui livre des produits frais dans la France entière. Maintenir la chaîne du froid est coûteux. Nous essayons néanmoins de réduire un maximum la répercussion des frais de livraison sur nos clients en en prenant une partie en charge.




Que dois-je faire si je reçois mon colis endommagé ?


Vous devez émettre une réserve à la réception, via notre adresse email : umile@umile.fr. Nous vous renverrons alors un nouveau produit ou un bon d'achat.





Dégustation

Comment déguster nos crèmes de légumes ?


Selon vos envies ! Vous pouvez les manger directement à la petite cuillière ou y ajouter des croutons, des épices, du fromage, des noix... Nous vous proposons régulièrement sur notre site umile.fr, via les Newsletters Umile, sur les marchés et via Instagram et Facebook des recettes et conseils de dégustation!




Vos préparations peuvent-elles être incorporées à d'autres préparations ?


Oui ! Les crèmes de légumes Umile peuvent être utilisées comme base de cuisine ou comme accompagnement. Par exemple vous pouvez les utiliser avec le riz biologique Umile pour faire du risotto ou comme sauce concentrée avec les pâtes Umile!




A quelle température faut-il consommer vos crèmes de légumes ?


Les crèmes de légumes Umile peuvent être consommées froides ou tièdes selon votre préférence. Nous vous recommandons: - de ne pas les réchauffer trop longtemps ni à trop haute température - risque de perdre les nutriments conservés en amont - idéalement 5/6 minutes au bain-marie - éviter le micro-ondes si vous le pouvez. Bien que très pratique bien sûr, il détruit une très grande partie des nutriments contenus dans le produit et chèrement conservés jusque là...




Quand peut-on manger vos produits et notamment les Crèmes de légumes?


A toute heure! Les crèmes de légumes Umile peuvent être consommées comme repas, snack ou apéro. C'est votre dose de santé végétale de la journée! Grâce à ce "snack sain" vous pouvez désormais manger quand vous le souhaitez sans affecter votre silhouette.




Puis-je utiliser le micro ondes pour chauffer les crèmes de légumes?


Idéalement... non. Bien que très pratique, le mieux si vous le pouvez est de réchauffer les crèmes de légumes au bain-marie 5/6 minutes ou directement à feu doux à la casserole. Si vous n'avez d'autre alternative, le micro ondes peut être utilisé pour les crèmes de légumes à très basse fréquence.





Préparation

Pourquoi utiliser une cuisson à basse température ?


Nous avons fait le choix de proposer des produits de qualité et à haute valeur nutritionnelle. C'est dans ce but que les produits sont cuisinés sous-vide à basse température et au maximum à 90°C. La cuisson à basse température permet de conserver un maximum de nutriments dans les aliments. Toutes les vitamines et les minéraux sont préservés, exceptée la vitamine C dont la quantité diminue à partir de 60°C.




Pouvez-vous prévoir votre production ?


Il est très diffcile de prévoir longtemps à l'avance et avec précision nos productions. Nous produisons les différents produits en fonction de ce que la nature nous offre et cela implique une variation, fonction notamment des aléas climatiques.




Comment préparez-vous vos produits ?


Les produits sont cuisinés, dans un laboratoire spécifique, sous-vide à basse température et au maximum à 90°C. La cuisson sous-vide permet d’abaisser le point d’ébullition et ainsi faire cuire les aliments sans avoir besoin de monter dans les hautes températures. Ceci s’explique par la relation pression/température suivante : la température nécessaire pour porter un liquide à ébullition diminue lorsque la pression diminue. C’est pour cela que, dans l’enceinte sous-vide, la température nécessaire pour cuire nos aliments est inférieur à 90°C. Toutes les normes agroalimentaires sont également méticuleusement respectées.





Conservation

Quelle est la différence entre pasteurisation et stérilisation ?


La pasteurisation est un traitement thermique qui permet d'éliminer les microorganismes pathogènes et d'altérations dans les produits alimentaires, mais n'agissant pas sur les formes sporulées. La température appliquée aux produits, préalablement conditionnés, est au maximum de 100°C maximum. Les vitamines et minéraux sont donc en partie conservés. Le produit peut ensuite être commercialisé dans le circuit du frais ou le circuit ambiant selon leurs caractéristiques et le test de vieillissement (DLC). La stérilisation est un traitement thermique qui permet d'éliminer les microorganismes pathogènes et d'altérations dans les produits alimentaires y compris les formes sporulées. La température appliquée sur les produits, préalablement conditionnés, est de plus de 100°C, sachant que la température de référence est de 121°C. Les vitamines et minéraux sont donc complètement perdus. Le produit est commercialisé dans le circuit ambiant et les DLC (Date Limite de Conservation) ou DDM (Date de Durabilité Minimum - qui a remplacé la DLUO, Date Limite d'Utilisation Optimale) est très longue (souvent 1 an au minimum). Il s'agit du procédé thermique appliqué pour les aliments en conserve.




Quel procédé de conservation utilisez-vous ?


Nous en utilisons aujourd'hui trois: la lactofermentation, la pasteurisation à basse température (90°C maximum) et la déshydratation lorsque nous avons des excédents de récoltes. Nous souhaitons conserver le maximum de nutriments présenst dans nos produits. Nous n'utilisons pas aujourd'hui la HPP (High Pressure Processing). En effet et malgré de nombreux intérêts, ce procédé implique un packaging flexible et donc non inerte.





Nos Packagings

Y a-t-il du PVC dans vos capsules ?


Les capsules utilisées sur les pots Umile en verre sont sans PVC (polychlorure de vinyle). L'avantage de ces capsules réside dans la migration largement réduite de plastifiants à l’intérieur de l’aliment contenu dans l’emballage même, contrairement à la très grande majorité des capsules utilisés dans le monde agro-alimentaire.




Parlez-nous de votre approche au packaging ?


Notre approche au packaging est simple. 1. Nous n'utilisons que du packaging inerte (comme le verre) pour minimiser le transfert de microparticules dans la nourriture 2. Notre packaging est recyclable et recyclé pour minimiser l'utilisation de matières premières. 3. Nous travaillons aujourd'hui sur l'organisation de la consigne de nos produits. 50% des produits Umile vendus sur les marchés sont aujourd'hui et déjà retournés en consigne par nos clients).





Les certifications

Pourquoi vos produits ne sont-ils pas toujours certifiés AB ?


La majorité des gammes de produits Umile sont certifiées AB (Agriculture Biologique). Cependant, certains de nos produits ne possèdent pas le label AB car les matières premières utilisées ne sont pas certifiées biologique. Pourquoi ces matières premières ne sont-elles pas toujours biologiques ? Deux raisons. Certains de nos agriculteurs partenaires ne souhaitent tout simplement pas être associés à un label. Leurs méthodes de culture sont totalement naturelles - entrant dans notre cahier des charges et souvent plus exigentes que le cahier des charges AB - et ils considèrent l'acquisition d'un label comme un coûr supplémentaire, inutil à leurs yeux, et donc un léger surcout égalemnt sur le produit fini. D'autres agriculteurs ont parfois fait le choix d'une certification comme le label "Nature et Progrès".




Que signifie le label AB ?


Le label AB, pour Agriculture biologique, présente différents obligations et interdictions : - Pour les semences : OGM interdit, hybride F1 autorisé, semences paysannes autorisées - Pour le sol : Travail mécanique du sol autorisé, épandage de matière organique issue du compost de préférence, certains engrais sont autorisés pour stimuler les processus naturels des sols et des plantes. - Pour les cultures : Certains intrants chimiques sont autorisés pour la culture, interdiction de traitement chimique après récolte, rotation des cultures pluriannuelles, culture hors-sol interdite, produits bio séparés des produits non-bio, culture sous serre chauffée autorisée - Pour la transformation alimentaire : 70 additifs alimentaires sont autorisés, ionisation interdite, au moins 95% des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique pour avoir la certification - Emballage : aucune recommandation ni interdiction.




Quelle est votre vision de la traçabilité ?


La traçabilité des produits Umile est importante car elle permet la transparente envers les consommateurs. Donner toutes les informations nécessaires pour choisir une alimentation de qualité est fondamentale. Nous avons opté pour une traçabilité complète du sol à l'assiette en spécifiant : - les semences et variétés utilisées - les méthodes de cultures - les méthodes de transformation et conservation - l'emballage - le transport Nous travaillons à une traçabilité sur la totalité des matières premières et emballage utilisé, nécessitant des investiisement important, n'ayant pas d'impact ou minimal sur le prix du produits final... à suivre.